à voir aussi...

Sommaire

Accueil / actualités / Stop aux erreurs de tri !

Stop aux erreurs de tri !

Aujourd’hui, trier ses emballages fait partie des habitudes quotidiennes. Malheureusement, les agents du Grand Belfort retrouvent des déchets qui n'ont rien à faire dans les conteneurs de tri. On appelle cela des erreurs de tri ou des refus de tri.

Stop aux erreurs de tri !

Les erreurs de tri ont un impact significatif sur le volume de déchets qui finissent en décharge ou incinérés. Et ils coûtent cher à la collectivité. En effet, les déchets interdits dans le bac jaune sont collectés, transportés au centre de tri, triés, puis repartent vers l'usine d'incinération pour être brûlés. Le Grand Belfort paye donc deux fois le transport et deux traitements différents.

Il est donc important de respecter les consignes de tri (disponibles ici). 

Les erreurs les plus fréquentes dans le bac jaune ? Les masques anti-covid jetables, les capsules de café, les bouteilles en verre, toutes sortes d'objets en plastique. Il faut savoir que seuls les emballages et les papiers vont dans le bac jaune. Lorsqu'on a un doute, il est préférable de déposer le déchet dans le bac brun.

Erreurs de tri ou incivilités ?

Le Grand Belfort déplore chaque jour également des actes qui s'apparentent plus à des incivilités qu'à des erreurs. Les agents chargés de collecter les déchets trouvent en effet toutes sortes de matériaux et d'objets dans les bacs : gazinière, pièces de voiture, vêtements, déchets de jardinage ou de bricolage (peintures, gravats, produits chimiques), bouteilles de gaz... Ils peuvent représenter un risque pour la santé des agents de collecte et de tri. 

Ces objets ne sont pas des emballages, ils ne vont donc pas dans le bac de tri. Ils ne vont pas non plus dans le bac brun qui réservé aux déchets ultimes, destinés à l'incinération. 

Ces objets et matériaux peuvent être valorisés. Encore faut-il les apporter dans l'une des 4 déchetteries du Grand Belfort. Gratuites, elles sont à la disposition des habitants pour récupérer et traiter les déchets occasionnels. Chaque matériau part dans une filière spécifique pour être dépollué, recyclé, réutilisé.

Contrôles renforcés

Les ambassadeurs de tri renforcent actuellement leurs contrôles sur le terrain pour limiter les refus de tri et sensibiliser les habitants aux bonnes pratiques.

A noter que l'abandon de déchets et de matériaux sur la voie publique est passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 1500 €, auxquels s'ajoutent les frais d'enlèvement. Quant au refus de tri, il est passible d'une amende de 35 €.

Comment faire le bon geste de tri ?

- Consulter les consignes de tri
- Télécharger le guide des bonnes pratiques

 

 

Retour