Conseil communautaire : pour un développement durable de notre territoire

Budget 2020, aides aux très petites entreprises, promotion de nouvelles énergies, actions pour la rénovation énergétique et la qualité de vie… : réunis en juillet dernier, les élus du Grand Belfort ont tracé les grandes lignes qui guident la communauté d’agglomération pour un développement réellement durable de notre territoire.

 

Conservatoire : le montant des abonnements ne bouge pas

Le président du Grand Belfort, Damien Meslot, a proposé à l'assemblée de ne pas changer les tarifs des équipements culturels et sportifs du Grand Belfort.

Au conservatoire Henri-Dutilleux, le montant des abonnements pour enfants et adultes ne bouge donc pas. La tarification comprend une participation pour les cours dont le montant varie en fonction du revenu imposable net :

    • cours de formation musicale, éveil, culture musicale, pratique collective : enfants, de 0 à 179 € ; adultes, de 0 à 248,50 €

    • cours d’instrument, chant : enfants, de 0 à 528 € ; adultes, de 0 à 731 €

    • théâtre : enfants, de 0 à 233,50 € ; adultes, de 0 à 325 €.

Les familles bénéficient toujours de réductions sur les cours : -25 % pour deux personnes, -40 % pour 3 personnes et gratuité à partir de la 4e personne.

Inscriptions et tarifs ici.

 

Piscines, patinoire : des tarifs inchangés

Pas de changement non plus pour les tarifs d’entrée des piscines Gabriel-Pannoux et du Parc.

Seule évolution à la patinoire de Belfort : la location des gants est transformée en vente (pandémie de Covid-19 oblige). Chacun peut acheter une paire de gants au tarif très avantageux de 2,50 €. Un système bien plus hygiénique !

 

Covid-19 : des aides pour les très petites entreprises


Accompagner l’économie de proximité et permettre la reprise d’activité et la pérennité des entreprises, c’est l’objectif du Grand Belfort à travers le pacte de la Région Bourgogne-Franche-Comté pour les très petites entreprises, fortement impactées par la crise liée à la Covid-19.

Si vous êtes une TPE (0 à 10 personnes), le Grand Belfort peut vous aider, si vous avez :

    • un projet créateur d’emploi (10 000 € maximum par demande) ;
    • un projet de rénovation énergétique (5 000 € maximum par demande) ;
    • un projet d’acquisition de matériel (5 000 € maximum par demande) ;
    • un emprunt lié à des investissements (5 000 € maximum par demande).

Renseignements et liste des documents à fournir : 03 84 54 24 26 ou developpement(at)grandbelfort.fr


Rénovation énergétique : des aides pour les copropriétaires 


Le Grand Belfort a renouvelé sa convention avec l’association Gaïa Énergies pour l’année 2020 afin d’accompagner les copropriétaires qui souhaitent effectuer des travaux de rénovation énergétique. En 2019, Gaïa Énergies a ainsi informé et accompagné dix nouvelles copropriétés à travers des bilans, des campagnes « Thermo Copro », la relecture et l’analyse des offres de bureaux d’études, la réalisation d’audits, de plans de financement…

Avec ce partenariat, les élus du Grand Belfort entendent faciliter la transition énergétique et réduire l’impact de l’habitat sur le changement climatique.

Renseignements :
www.grandbelfort.fr, www.gaia-energies.org


Des actions concrètes pour un développement réellement durable 


Le Grand Belfort entend être l’un des acteurs principaux de la transition écologique. C’est pourquoi il s’est engagé, sous l’impulsion de son président, Damien Meslot, dans une démarche volontaire autour d’enjeux cruciaux pour l’avenir de notre planète : biodiversité, préservation de nos ressources, lutte contre les gaz à effet de serre…

Il s’est ainsi donné plusieurs objectifs :

    • lutter contre le changement climatique à travers un plan climat air énergie en cours d’élaboration, qui peut s’appuyer sur de multiples réalisations et projets (installation de 90 000 panneaux solaires à l’Aéroparc de Fontaine, filière hydrogène, liaisons cyclables… ;

    • sauvegarder la biodiversité, en soutenant les actions des communes (en 2019 : parcours de découverte du patrimoine à Reppe, expertise sanitaire d’un arbre remarquable à Fontaine) et en restaurant les cours d’eau (lire dans Voir en grand n°5, Son septembre 2020) ;

    • préserver nos ressources en eau avec, chaque année, 1 M€ pour réduire les fuites sur les réseaux : le rendement atteint aujourd’hui 83,3 % (+ 15 points en 5 ans), soit 1 million de m3 d’eau économisé chaque année. En 2019, le captage de Foussemagne a été intégré à la démarche de sensibilisation des agriculteurs à la réduction des apports d’engrais ;

    • favoriser une bonne qualité de l’air : le Grand Belfort a fait appel à l’association ATMO BFC dans le cadre de son plan climat. Il proposera notamment la gratuité des transports en commun en cas de mauvaise qualité de l’air ;

    • réduire la production de déchets à travers des actions de sensibilisation des usagers et une politique d’achat public écoresponsable ;

    • des actions pour la qualité de vie des habitants portant sur l’habitat, la pratique sportive et culturelle ou encore l’emploi et l’insertion.

 

Priorité à l’innovation


Le Grand Belfort a été labellisé « Territoires d’innovation » en septembre 2019 pour son projet au service de l’avenir énergétique, (porté avec Pays de Montbéliard Agglomération, lire Voir en grand n°4). En un an, de multiples actions ont été lancées :

    • développement de la filière hydrogène : la construction de l’Institut national de stockage de l’hydrogène (ITSHY) commencera au 4e trimestre sur l’Aéroparc de Fontaine. En fin d’année, 7 bus à hydrogène seront commandés pour le réseau Optymo (livraison fin 2021). En 2021, promenade François-Mitterrand, sortiront de terre deux immeubles de 15 logements, dont l’un chauffé à l’hydrogène. Quant à la station multimodale de distribution d’hydrogène, les études ont été menées à bien ;

    • initiation au numérique : à partir du 1er trimestre 2021, Numérica, le pôle numérique de la Région Bourgogne Franche-Comté, assurera des actions d’initiation au numérique pour les jeunes ;

    • un laboratoire pour l’innovation : des aménagements de locaux vont être réalisés pour permettre au Crunch Lab de l’UTBM, né en 2018, de se développer pleinement (atelier, outils 3D, formation…) ;

    • des aides pour l’efficacité énergétique des entreprises : des pré-études vont démarrer au 4e trimestre 2020 pour définir le calendrier du projet Smart Territoire dont l’objectif est d’améliorer l’efficacité énergétique des entreprises et de développer les énergies renouvelables.


Budget 2020 : 155,4 M€ au service de notre territoire


Le budget du Grand Belfort totalise en 2020 155,4 millions d’euros.
Les principaux investissements portent sur la nouvelle piscine du Parc, le développement du haut débit, la requalification de l’avenue du Maréchal-Juin, la création d’une déchetterie à Fontaine, le matériel informatique dans les écoles…
Le Grand Belfort versera également 23,6 M€ à ses communes membres contre 22,9 M€ en 2019.

La communauté d’agglomération a dû composer avec une forte chute des recettes liées à la CVAE* versée par les entreprises comme Alstom et General Electric (-4,4M€), aux dotations de l’État, à la suppression de la taxe d’habitation et à la crise sanitaire de la Covid-19.

*cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises

')