Territoire d'innovation

Candidature du Grand Belfort à l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Territoire d’Innovation de Grande Ambition »

En vue d’apporter une réponse du territoire Nord Franche-Comté, un travail commun des services des deux agglomérations belfortaine et montbéliardaise a été opéré à partir de juillet 2017.

Un partenariat a été établi avec GE, ALSTOM, PSA et FAURECIA ainsi qu’avec l’UTBM et l’UFC. Le dépôt de candidature a été effectué le 29 septembre 2017 avec pour titre « la transformation d’un territoire industriel : création d’un écosystème favorable à l’innovation et développement des green technologies ».

2 grands axes figuraient dans ce projet : celui de l’industrie 4.0 et celui de l’hydrogène avec pour chaque axe un certain nombre d’actions et projets envisagés en lien avec les entreprises et la recherche publique menée localement.

Le projet du Nord Franche-Comté a été retenu début 2018 et figure parmi une liste de 24 lauréats.

L’année 2018 a été consacrée à la préparation de la réponse à l’Appel à projet à l’issue duquel 20 territoires d’innovation de grande ambition seront retenus. Ces territoires se verront attribuer des moyens conséquents : 450 millions d’euros sur 10 ans (1/3 en subvention et 2/3 d’apports en fonds propres), ce qui suppose qu’autant de moyens devront être mis face aux moyens alloués par l’Etat.

23 études ont été menées pour affiner le projet en réponse à l’appel à projet. Celui-ci comporte 3 axes :

- Créer un environnement propice aux mutations de l’appareil productif pour faire du territoire Nord Franc-Comtois une référence en matière d’industrie 4.0,
- Profiter des atouts du territoire pour développer une filière industrielle complète de l’hydrogène-énergie, de la production de l’hydrogène et des composants aux usages,
- Opérer une montée en compétence générale du territoire en diffusant la culture numérique et de l’innovation par une acculturation des citoyens et des actions de formation.

En 2018, le travail s’est poursuivi avec la préparation de la réponse à l’appel à projets national qui doit être apportée pour fin avril 2019.

')