à voir aussi...

Sommaire

Comprendre l'énergie de demain


Hydrogène. Le mot est porteur d’espoir puisque, produit de manière verte grâce aux énergies renouvelables, l'hydrogène apparaît comme une solution pour assurer une véritable transition écologique.

De quoi parle-t-on ?

Terre industrielle depuis plus de 200 ans et fort de ses savoir-faire, le Nord Franche-Comté a traversé les crises en se réinventant pour être au rendez-vous de chaque révolution industrielle. Aujourd’hui, il regorge d’initiatives dans le domaine de l’hydrogène dont il est l’un des pionniers. Mais l'hydrogène-énergie, c'est quoi et comment la produit-on ? 

L'hydrogène, une source d'énergie verte

Le gaz hydrogène n’est pas considéré comme polluant. Bien qu’il se trouve en grande quantité dans l’univers, une action mécanique est nécessaire pour l’isoler d’autres éléments. Cette action peut s’avérer polluante. C’est pourquoi notre territoire et ses partenaires se sont tournés vers l’électrolyse qui n’a besoin que d’eau et d’électricité pour être réalisée et ne rejette que de l’oxygène. N’émettant pas de gaz à effet de serre, cette production d’hydrogène est dite « verte ». Une fois isolé, l’hydrogène doit être stocké pour ensuite être employé par des piles à combustible qui vont le transformer en électricité pour nos usages du quotidien (logements, transports).

 

Quels usages au quotidien ?


L’hydrogène-énergie est aujourd’hui une réalité tant dans l’industrie que pour les usages du quotidien tels que l’habitat et les transports. De nombreux projets soutenus par le Grand Belfort sont en cours.


Une station à hydrogène à Danjoutin

Pour installer les fondements d’une filière industrielle hydrogène, le projet central est la création d’une station de production et de distribution d’hydrogène décarboné. Installée à Danjoutin, la nouvelle station d’hydrogène vert d’Hynamics pourra répondre à la fois aux besoins des industriels et des chercheurs. Elle permettra, notamment, d’approvisionner certains bus du Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) roulant à l’hydrogène. Sa mise en service est prévue au printemps 2023.
 

Des logements à hydrogène à Belfort

Pour la première fois en France, un bailleur social, Territoire Habitat, développe un projet d’immeuble dont les logements et l’eau sanitaire seront chauffés grâce à de l’hydrogène décarboné. Concrètement, deux bâtiments de 15 logements seront construits. Un bâtiment « démonstrateur » sera équipé d’un système de production, stockage et utilisation d’hydrogène pour les besoins énergétiques du bâtiment. Un second bâtiment « témoin », identique au premier mais sans intégrer la technologie innovante, sera construit au même endroit, au Parc à ballons à Belfort. Les deux seront équipés de moyens de mesures permettant de comparer leur fonctionnement.

 

Des bus 100% hydrogène bientôt en circulation

Le Grand Belfort sera prochainement l’une des rares communautés d’agglomération dont certains bus seront alimentés à 100 % grâce à l’hydrogène-énergie. Fin 2022, sept bus équipés de cette technologie seront livrés au Syndicat mixte de transports en commun, pour une mise en circulation sur le réseau Optymo à partir de 2023. Une préparation de commande pour vingt bus supplémentaires est déjà en cours. L’objectif : faire rouler la moitié du réseau de bus Optymo à l’hydrogène en 2025.

 

 

Une filière d’excellence pour l’avenir


Le Grand Belfort est devenu incontournable pour le développement de l’industrie hydrogène. Ses atouts : une solide culture industrielle et un écosystème dévolu à cette énergie verte. Zoom sur les acteurs majeurs qui font de notre territoire le cœur de la filière hydrogène en France. 


FCLAB : BERCEAU DE LA FILIÈRE HYDROGÈNE

Installé au sein de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard, FCLAB est un centre de recherche et de service sur l’hydrogène. Depuis 20 ans, FCLAB développe des technologies pour abaisser les coûts de fabrication des piles à combustible et donc de l’hydrogène-énergie.
> Il est à l’origine de la start-up H2SYS.
 

H2SYS : EXPERTE DES PILES À COMBUSTIBLE

Créée en 2017, H2SYS propose des solutions de production d’électricité à base d’hydrogène. Primée pour ses innovations, elle est en forte croissance, comme en témoigne son nouveau site de production de 1 300 m², au Techn’hom.
> 25 emplois seront créés à l’horizon 2024. 
 

ISTHY S’INSTALLE À L’AÉROPARC DE FONTAINE 

ISTHY est un centre d’essais et de certification des systèmes de stockage hydrogène unique en France. Il prendra place dans un bâtiment de plus de 2 000m² sur l’Aéroparc et permettra de vérifier la conformité aux normes des produits, de tester leur qualité et leur sécurité. Sa mise en service est prévue en 2022.
>  20 emplois seront créés. 
 

OTEENGA : UN BUREAU D’ÉTUDES À BELFORT 

L’arrivée au Techn’hom d’OTEENGA, bureau d’études spécialisé dans l’hydrogène est une réussite de l’association soutenue par le Grand Belfort, Apsiis*. Oteenga a répondu à l’appel d’offres de Territoire Habitat pour la création de bâtiments chauffés à l’hydrogène.
> 20 emplois seront créés à l’horizon 2025. 
*Association de préfiguration de sociétés d’ingénierie et d’intégration systèmes 
 

MCPHY : PIONNIER DE L'HYDROGÈNE VERT 

McPHY, spécialiste de l’hydrogène zérocarbone, a choisi le Grand Belfort pour installer son plus grand site de production en direction de l’Europe. L’entreprise implantera à l’Aéroparc de Fontaine une usine géante de 20 000m2 qui produira des électrolyseurs. À la clé : 440 emplois dont 320 postes industriels et 120 postes de bureau. « C’est une excellente nouvelle pour la diversification, indispensable, de notre économie. Notre dossier était le plus abouti, se félicite Damien Meslot, Président du Grand Belfort. Le succès appelle le succès. La présence de McPHY va attirer d’autres entreprises ». L’usine géante débutera son activité au premier semestre 2024.
> 440 emplois seront créés. 
 

FAURECIA : EXPERT MONDIAL DU STOCKAGE H2 

Basée à Bavans, FAURECIA est le centre d’expertise mondial dédié aux systèmes de stockage à hydrogène. 
> Son ambition : diviser par quatre les coûts des systèmes de stockage d’ici 2030. 
 

LA RECHERCHE S’ADAPTE AUX BESOINS DE LA FILIÈRE HYDROGÈNE

HYBAN : banc d’essai pour piles à combustibles à hydrogène de forte puissance. Unique en Europe, c’est un outil indispensable pour les étudiants-chercheurs et les industriels.

 

> Télécharger la plaquette "Grand Belfort, Capitale Européenne de l'hydrogène"